Articles récents Cergy, ville engagée

Cergy, ville de 61 000 habitant-e-s de la banlieue Nord-Ouest de Paris s’engage de plus en plus dans la lutte contre les discriminations et pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Grâce à ses deux quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV), Cergy est un territoire riche en associations à caractère social qui interviennent sur ces thématiques.

Sous l’impulsion politique de l’élue Hawa Fofana (adjointe au maire, déléguée aux droits des femmes) et du chargé de mission égalité de la ville Djafar Lakrouz, Cergy a créé, en octobre 2015, un comité de pilotage égalité qui a pour but de rassembler tous les acteurs locaux agissant pour l’égalité entre les femmes et les hommes ou pour la protection des femmes victimes de violences. Parmi ces acteurs, on trouve des associations comme Du côté des femmes qui lutte contre les violences faites aux femmes, Voix de Femmes qui est engagée contre les mariages forcés, le Planning familial, le CIDFF (Centre d’Informations des Droits des Femmes et des Familles) mais aussi des acteurs institutionnels comme l’Université de Cergy-Pontoise.

Le comité de pilotage a principalement travaillé, dans un premier temps, sur l’organisation de manifestations publiques comme le 8 mars ou encore le 25 novembre.

Depuis la rentrée 2016, le COPIL égalité s’est orienté vers l’élaboration et le développement de politiques publiques menées plus en amont et en profondeur. Ainsi, grâce au rapport en matière d’égalité entre les femmes et les hommes réalisé par Jules Donzelot (sociologue) sur le territoire de la communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise et grâce au rapport en matière d’égalité entre les femmes et les hommes (1) produit par la ville de Cergy, des éléments saillants d’inégalités ont été rendus visibles.

Le COPIL a dégagé de ces rapports trois thématiques prioritaires à traiter : la monoparentalité féminine, l’employabilité des femmes avec un axe sur les temps partiels, et le chômage féminin. Bien entendu, le volet événementiel est conservé à travers les journées du 8 mars , du 11 octobre (Journée de la fille) et du 25 novembre. Enfin, convaincu-e-s de l’importance de l’éducation à l’égalité, les acteurs et actrices se coordonnent afin d’appliquer la loi du 4 juillet 2001 relative à l’interruption volontaire de grossesse et à la contraception qui incite à ce qu’une information et une éducation à la sexualité soient dispensées dans les écoles, les collèges et les lycées à raison d’au moins trois séances annuelles et par groupes d’âge homogène.

 

L’égalité, le fil rouge de la politique de la ville

L’égalité entre les femmes et les hommes est un axe majeur pour toutes les directions de la mairie de Cergy. En effet, la ville de Cergy a des accords de coopération décentralisée avec les villes de Thiès (Sénégal) et de Saffa (Palestine) depuis dix ans et la mission action internationale et développement durable s’engage à travers ces jumelages à promouvoir l’égalité. La ville travaille avec des groupements de femmes pour la promotion féminine (développement/leadership) et a organisé notamment un échange de pratiques entre des femmes juristes sénégalaises et l’association Du côté des femmes. En novembre 2016, la ville a accueilli un groupe de Palestinien-ne-s.

La direction jeunesse et sports de la ville avec le Point information jeunesse (PIJ) s’implique dans les manifestations publiques comme le 8 mars en mettant en place des murs d’expression sur les questions d’égalité dans les trois lycées de la ville.

La direction de la communication publie chaque année, en mars, dans le journal mensuel de la ville « Cergy, ma ville » des articles consacrés aux droits des femmes, à l’égalité entre les femmes et les hommes et aux actions menées sur le territoire en faveur de l’égalité. En 2012, la direction de la communication a réalisé une plaquette d’information sur les associations qui viennent en aide aux femmes victimes de violences.

 

Un plan d’action ambitieux pour le futur

Les ressources humaines de la ville de Cergy, pour promouvoir l’égalité femmes-hommes vont réexaminer les règles de temps de travail, avec notamment l’objectif de concilier le temps professionnel et personnel avec les exigences du service, démarrer une réflexion sur les régimes indemnitaires versés aux agent-e-s dans la perspective d’une généralisation d’une nouvelle prime dans la Fonction Publique, poursuivre leurs efforts en matière de recrutement pour modifier les équilibres des filières genrées et, mettre en place un plan de formation avec un volet stratégique autour de la lutte contre les discriminations et l’égalité.

La mission Egalité femmes-hommes de la ville s’est fixée des objectifs à travers le plan d’actions à court et moyen terme (2017-2020) qui a été décidé lors de la rédaction en 2016 du rapport sur la situation en matière d’égalité entre les femmes et les hommes. Il s’agira dans un premier temps de signer la charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale afin d’affirmer publiquement et officiellement la volonté politique de lutter pour une égalité réelle et effective entre les femmes et les hommes.

La direction de la communication, avec l’aide des partenaires associatifs, souhaite réaliser une plaquette à destination du public recensant les différents acteurs du territoire, traduite en plusieurs langues (anglais, espagnol, arabe…) afin d’informer et de sensibiliser les victimes, témoins et proches de victimes de violences.

A moyen-long terme, la ville de Cergy candidatera au label égalité et diversité pour affirmer une fois de plus son engagement dans la lutte contre les discriminations et pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

 

Manon Choaler 50-50 magazine

 

1 Loi du 4 août 2014, pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes de Najat Vallaud-Belkacem