Articles récents Une cosmonaute est un souci dans notre galaxie

Une cosmonaute est un souci dans notre galaxie, est un spectacle de l’Embellie Cie destiné à un public jeune. Il dénonce avec humour et sensibilité, l’inégalité des places occupées par les garçons et les filles dans l’espace social et professionnel. A voir avec nos petit.e.s pour les inciter à se poser la question du choix de leur futur métier. Le spectacle, d’après un texte de Sarah Carré se joue du 17 au 28 janvier au théâtre Dunois à Paris.

 

Sur les traces de Valentina Terechkova

« Qu’est ce que tu veux faire plus tard ? » lorsque l’on pose cette question à une petite fille, pourquoi ne déclare-t-elle jamais qu’elle veut devenir astronaute, maçonne, mécanicienne, ou pilote de train ? Mais dans notre société bien formatée, les places sont réservées, formatées par le système patriarcal. La pièce se propose d’inverser les rôles et de faire réfléchir filles (et garçons) sur les inégalités qu’elles vivent dès leur plus jeune âge.

La pièce met en scène Axelle qui rêve d’être cosmonaute. Elle devient membre d’un club aérospatial. Mais Axelle est une fille… et très vite confrontée à la difficulté de trouver sa place dans un univers aussi masculin que celui d’un club de foot …
Axelle veut prouver à tou.te.s qu’elle a la force de conquérir l’espace. Elle tente de trouver sa place dans un monde où les filles et les garçons, les hommes et les femmes se partagent de façon très inégalitaire un espace pourtant commun.

 

C’est au tour des filles d’aller décrocher la lune !

Pour parler aux enfants de leur place de garçons et de filles, l’autrice a choisi l’espace intersidéral, un lieu d’où les filles sont exclues.

Sur scène, une comédienne, un comédien, une musicienne beatboxeuse tantôt personnages de la pièce,  tantôt eux mêmes, occupent un plateau-chantier.  Au milieu de bidons, plots de chantier, rubans de signalisation, Axelle construit sa fusée, son avenir, comme un exemple de nouveaux rapports entre les femmes et les hommes que nous construisons peu à peu.

Lexie T, championne de France de beatbox, une « boîte à rythmes humaine» qui consiste à faire de la musique en imitant des instruments uniquement avec sa bouche, en grande partie les percussions. La beatboxeuse crée un espace sonore particulier et puissant. Les spectatrices/spectateurs s’envolent vers Cap Canaveral en trois coups de langue et quatre borborygmes.

La fable s’enrichit d’image et d’expériences issues du réel : entraînement d’une astronaute dans l’espace, visite guidée de la station spatiale internationale, photos d’archives …

En route vers les étoiles les filles !

 

50-50 magazine 

 

Spectacle au Théâtre Dunois, du 17 au 28 janvier – 7 Rue Louise Weiss, 75013 Paris. A partir de 8 ans.

Une place à prix réduit est proposée aux lectrices/lecteurs de 50-50 magazine à 7.50€ avec le code « 5050 » lors de la réservation en ligne ou par téléphone au 01 45 84 72 00.