Brèves Lettre ouverte d’Iraniennes à l’adresse de la FIFA

Des personnalités iraniennes (toutes des femmes), du monde de la culture, de la politique, de la diplomatie, du droit, ont adressé une lettre ouverte à la Fédération Internationale de Football (FIFA) pour lui demander de faire pression sur l’Iran afin que ce pays lève l’interdiction faite aux femmes depuis la révolution islamique, d’entrer dans les stades.  

Cette interdiction est en contradiction avec le principe de non-discrimination inscrit dans les règlements de la FIFA. Parmi ces femmes, la lauréate du prix Nobel Shirin Ebadi, l’actrice nominée pour l’Oscar, Shohreh Aghdashloo et la légendaire chanteuse Googoosh. Cette démarche a été lancée à l’initiative de l’actrice et membre du Comité Directeur du Centre pour les Droits Humains en Iran (CHRI), Nazanin Boniadi. L’Iran est le seul pays qui impose un tel interdit aux femmes.

Le droit des femmes à accéder aux stades, n’est pas le seul à être violé en Iran” écrivent les signataires, citant l’interdiction faite aux femmes de voyager seules ou d’avoir le même poids qu’un homme devant la loi. « En visant cette forme de discrimination, on s’attaque à un état d’esprit et à toutes ses applications » ajoutent-elles. Source Center for Human’s Rights in Iran, juin 2018.