Brèves Le mouvement du Nid dénonce le meurtre d'une personne prostituée

Dans la nuit du 16 au 17 août dernier, une personne prostituée trans, Vanesa, a été assassinée dans le bois de Boulogne. La délégation de Paris du Mouvement du Nid dénonce le silence autour des violences faites  aux personnes victimes du  système prostitutionnel. Elle appelle à une pleine application de la loi du 13 avril 2016, par la mise en place de sanction contre les prostitueurs, d’un accompagnement des victimes, d’une réelle volonté de lutte contre le proxénétisme et d’une éducation à la non marchandisation de l’être humain. Une nécessité en France où l’espérance de vie dans la prostitution est de 43 ans et où la prostitution tue tous les jours.

Imprimer cet article