DOSSIERS \ Les Audacieuses Le Kori Doré : l’Afrique a du goût

Le plaisir conjugué des papilles et des pupilles, c’est ce que vous propose Nafy Ndiaye spécialiste du cake design afro-caribéen. Passionnée de cuisine et de pâtisserie depuis sa tendre enfance, cette entrepreneuse a créé en 2017 sa marque Le Kori Doré, des gâteaux et cupcakes design aux motifs afro-caribéens et aux saveurs exotiques. Un concept original, innovant qui séduit et attise la gourmandise d’une nombreuse clientèle. Derrière ses créations culinaires, Nafy Ndiaye célèbre les produits et saveurs du terroir africain. En 2018, elle gagne le prix Coup de Cœur du Jury à la Foire de Paris.

Nafy Ndiaye est une entrepreneuse franco-sénégalaise de 38 ans. Mère de 3 enfants, elle a grandi dans la cité Pablo Picasso à Nanterre. Consultante en gestion de projets informatiques, elle a osé interrompre sa carrière professionnelle pour se consacrer entièrement à sa passion, la pâtisserie.

La créatrice exprime son talent à travers la réalisation de cakes design décorés d’une pâte à sucre aux motifs des tissus traditionnels africains : Kente, Bogolan, Ndop… Un visuel soigné avec des détails précis et colorés. « J’accorde beaucoup d’importance au design, mais j’aime avant tout surprendre par la qualité gustative en faisant découvrir de nouvelles saveurs et textures originales » déclare-t-elle. L’entrepreneuse vante les richesses d’une Afrique généreuse, vivante et authentique à l’opposé de l’image négative qui lui colle à la peau. « Je crée mes recettes en n’utilisant que des produits afro-caribéens pour mettre en lumière la gastronomie et l’art de vivre africain et caribéen. Tous les terroirs d’Afrique sont représentés dans les produits Le Kori Doré. Je travaille avec du chocolat du Ghana et de Tanzanie, de la vanille de Madagascar, du cacao pur de Côte-d’Ivoire, du café du Kenya et d’Éthiopie … J’ai remplacé la classique crème de beurre par une crème de bissap (hibiscus). J’utilise des saveurs exotiques caribéennes comme la crème mangue/passion et des ganaches noix de coco, goyave, ananas, mangue ou citron vert pour sublimer mes préparations culinaires et surtout montrer que l’Afrique a du goût ! ». Une réalisation minutieuse qui demande temps,  patience et précision.

Son entreprise connait très vite le succès, la magie des réseaux sociaux lui donne une visibilité considérable, son carnet de commandes explose et les ventes de gâteaux décollent. Les client·es font appel aux talents de Nafy Ndiaye pour des gâteaux 100% personnalisé de mariage, d’anniversaire, de Baby Shower…. Un entrepreneuriat gourmand qui fait recette !

En 2018, elle remporte le prix Coup de Cœur du Jury à la Foire de Paris. Une belle récompense pour cette femme qui s’est formée seule à la pâtisserie.

« La nouvelle génération africaine revendique son héritage, est en quête de connaissance et a soif de savoir »

Nafy Ndiaye a suivi un parcours scolaire exemplaire : un baccalauréat, des études supérieures en École de Management, puis en Master en Gestion d’entreprise.

Très tôt, elle a souffert des préjugés et des représentations péjoratives que renvoie souvent l’Afrique. Elle affirme : « pour beaucoup de personnes, ce continent se résume à la souffrance. Or, l’ Afrique ne se limite pas aux guerres, famines et maladies. L’Afrique est une terre d’échanges, d’expressions et de partages ; un continent dynamique, fort de sa diversité, de sa jeunesse et de sa diaspora ». La créatrice a vécu 5 ans au Sénégal. Ces années, lui ont permis de se ressourcer et de renouer le lien avec son pays d’origine. « L’Afrique a longtemps été privée de son histoire et ses enfants déraciné·es. La nouvelle génération africaine revendique son héritage, est en quête de connaissance et a soif de savoir » positive-t-elle. Une jeunesse africaine qui bouillonne d’idées, d’innovations et d’ambitions.

L’entrepreneuse regrette la façon dont est enseignée l’Afrique dans les programmes scolaires qui développent une approche dévalorisante, renvoyée à la seule vision d’un continent maudit.  « Dans les manuels d’histoire, on n’étudie que la traite des esclaves et la colonisation. J’aurais aimé apprendre le passé des grandes civilisations africaines comme l’Empire Songhaï, le royaume Kongo, l’Empire du Mali, les trésors de Tombouctou… Mais tout cela, je l’ai appris bien plus tard » déplore-t-elle. Une période dorée pour la culture et la science tombée dans l’oubli.

Cette vision négative impacte directement, durablement cette jeunesse issue de l’immigration leur faisant perdre l’estime de soi et participe à la perpétuation des stéréotypes sur l’Afrique et les Africain·es. Nafy Ndiaye plaide pour que l’ensemble des élèves et étudiant·es apprennent les aspects les plus brillants de la civilisation africaine afin de promulguer une ouverture d’esprit et de divulguer une information favorable au rayonnement du continent.

« Je vous invite à (re)découvrir la richesse de cette culture et à venir passer un bon moment comme à la maison en toute convivialité ! »

Aujourd’hui, la créatrice des cakes design travaille à l’ouverture de son salon de thé Afro chic Le Kori Doré. Le premier Afro lounge en Ile-de-France qui ouvrira ses portes dans quelques mois.  « L’Afrique sera à l’honneur ! une Afrique gourmande, culturelle et artistique afin de donner une image positive du continent et de lui rendre ses lettres de noblesse » s’exclame-t-elle. Un projet qui verra le jour grâce à un financement participatif. La campagne lancée sur la plateforme KisskissBankBank est soutenue par plus de 300 personnes.  Sur les réseaux sociaux, l’entrepreneuse est suivie par 20 000 abonné·es. Un projet qui plait au grand public.

A la carte, des ingrédients choisis avec soin en utilisant au maximum les produits locaux du continent. Des saveurs sucrées avec les fameux afro cakes design et autres desserts exotiques et des saveurs salées (pastels, accras, beignets, tapas…) Une carte des boissons incontournables du continent : cafés grands crus d’Afrique, tisanes d’Afrique comme le Kinkiliba, des jus locaux frais à base de bissap, gingembre, ou bouye (fruit du Baobab), chocolat chaud antillais, thés d’Afrique de l’ouest, … une expérience gustative dans une ambiance musicale africaine et caribéenne.

Ambitieuse et travailleuse, la cheffe d’entreprise s’investit aussi dans la mise en forme du salon : « vous serez plongé·es dans une atmosphère chaleureuse, une décoration africaine chic et épurée avec du mobilier en bois exotique fait sur mesure par des artisan·es africain·es et des pièces uniques de créatrices/créateurs  afro-caribéen·nes » assure-t-elle. Plusieurs événements autour de la culture africaine seront  organisés : des ateliers culinaires, des conférences, des expositions culturelles, artistiques et after work. Un espace librairie sera dédié à la littérature africaine invitant à découvrir les autrices/ auteurs africain·es

Le Kori Doré, un lieu original et chaleureux, un espace cosy, de rassemblement et d’union qui s’adresse à tou·tes. « Je vous invite à (re)découvrir la richesse de la culture africaine et à venir passer un bon moment comme à la maison en toute convivialité ! » s’enthousiaste-t-elle.

Une invitation à un voyage culinaire et culturel, un vibrant hommage à l’Afrique.

Messilia Saidj 50-50 Magazine

Le Kori Doré

Photo de Une : Nafy Ndiaye a réalisé ce gâteau aux couleurs du Sénégal, avec la devise du pays : un peuple, un but, une foi.

print