Articles récents Soixante ans de lutte pour les droits sexuels et reproductifs

L’histoire du Planning

1956 : Création de l’association « Maternité Heureuse » dans le but d’informer les femmes sur la contraception et de faire modifier la loi de 1920 qui l’interdit en France
1958 : L’Association devient membre de la Fédération Internationale pour la Planification Familiale (IPPF)
1960 : L’association prend le nom de « Mouvement Français pour le Planning Familial »
IMG_3477
1967 : Loi Neuwirth autorise la délivrance de contraceptifs sur prescription.
1973 : Organisation de voyages en Angleterre pour des femmes désirant avorter. Pratique d’avortements dans la clandestinité dans les centres d’accueil MFPF. Participation à la création du MLAC (Mouvement de libération de l’Avortement et de la Contraception)
1975 : La Loi Veil autorise la pratique de l’avortement avant la 10e semaine de grossesse.
1982 : La loi Roudy garantissant le remboursement de l’IVG par la sécurité sociale
1983 : Engagement du Planning Familial contre les discriminations et les violences.
1987 : Premières animations et formations de professionnel-le-s aux risques liés au sida et aux infections sexuellement transmissibles.
2001 : Loi Aubry portant de 10 à 12 semaines le délai légal de l’IVG et supprimant l’autorisation parentale pour les mineures ayant recours à la contraception et à l’avortement. Le gouvernement s’engage à mener les campagnes annuelles d’information sur la contraception.
2003 : Le Planning lance son premier Programme international triennal de prévention des risques sexuels en direction des femmes ;
Création du Collectif interassociatif « Femmes & Sida » à l’initiative du Planning Familial.
2009 : l’avortement médicamenteux peut désormais se pratiquer dans les centres de planification et centres de santé
2010 : Le Planning inaugure son Programme en direction du public en situation de handicap : « Handicap et alors ? »
2014 : Création du site ivg.planning-familial.org. Organisation d’un colloque européen sur l’éducation à la sexualité.
2015 : Lancement du 0800 08 11 11 numéro vert anonyme et gratuit “sexualités, contraception, IVG.”
 

Le travail du Planning

76 associations départementales.
225 000 personnes accueillies dans les centres de planification et d’information.
70 000 consultations médicales (prescription de la contraception, offre de dépistage, IVG médicamenteuse, …)
131 000 jeunes scolarisé-e-s ayant participé à des séances d’éducation à la sexualité.
50 actions de plaidoyer au niveau international.
2015_12_GSS_carte_PF

Les associations départementales du Planning

10 changements législatifs et/ou de politiques au niveau international.
1 500 militant-e-s, salarié-e-s et bénévoles.
25 000 références documentaires dans le centre national de documentation.
2 millions de visiteuses/visiteurs uniques par an sur le site Internet.
 
50-50 magazine
Souces : Mouvement Français pour le Planning Familial
Photo de Une: Simone Iff

Imprimer cet article