Environnement : les enjeux des inégalités de genre

Au croisement du féminisme et de l’écologie : l’éco-féminisme

Le terme d’éco-féminisme a été créé par Françoise d’Eaubonne en 1974. Pour l’écrivaine et militante féministe décédée en 2005, «le drame écologique découle directement de l’origine du système patriarcal». Le concept a pris de l’ampleur et des mouvements de femmes ou féministes en réseau s’invitent aux sommets internationaux à partir de 1995, jusqu’à la conférence mondiale Rio+20 de juin dernier.

Publicité : sexisme et développement non durable, même combat ?

La publicité utilise abusivement les femmes et la nature pour vendre des produits. Et si prendre ses distances par rapport aux messages publicitaires revenait à la fois à lutter contre le sexisme et à adopter un mode de consommation respectant l’environnement et la santé ?

Femme enceinte / La Photo libre

Quand la chimie menace la santé des femmes

Infertilité, puberté précoce, cancers du sein… Certaines substances chimiques de synthèse, appelés perturbateurs endocriniens, sont mises en cause dans la rapide augmentation au cours des dix dernières années de troubles de la santé des femmes. Un point sur la question avec Elisabeth Ruffinengo, chargée de mission plaidoyer au WECF (Femmes en Europe pour un avenir commun).

Métro, Stockholm © Guillaume Lemoine - Flickr

Suède : les lunettes de genre d’Initiative féministe même pour les transports

Les membres du parti suédois Initiative féministe ont un programme qui entend bien changer la société en profondeur. Une grille d’analyse de genre leur permet d’étayer de façon originale des propositions écologiques, notamment sur les transports en commun.

Forum social à Dakar le 6 février 2011 © Marie Devers/ Genre en action

Accaparement des terres : les femmes en première ligne

Des fonds de pension, des entreprises, des Etats, achètent ou louent des milliers d’hectares pour les exploiter à des fins alimentaires, minières, énergétiques, touristiques… L’accaparement des terres, appelé pudiquement «transactions foncières à grande échelle», touche particulièrement les femmes. Pourtant, de nombreuses études ont montré leur rôle dans le maintien d’une agro-écologie préservant la biodiversité et renforçant les cohésions sociales.

Fleurs de moringa © Anoop Narayanan / Flickr

« Freiner la déforestation en RDC par la sensibilisation des populations »

Malgré la mise en place d’une réforme du secteur forestier en République démocratique du Congo, corruption, absence de contrôles, fraudes et activités illicites caractérisent les activités d’exploitation forestière. Mais la déforestation reste avant tout le fait de la population. Interview d’Annie Matundu-Mbambi, présidente de la Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté en RDC.

© Greenpeace Esperenza / Flickr

« Au Bénin, la déforestation dégrade les conditions de vie des populations »

Perte de la diversité biologique, détérioration des sols, faible rendement agricole, baisse du ramassage des produits forestiers… La déforestation fait perdre des revenus importants notamment aux femmes, qui doivent de surcroît parcourir des distances de plus en plus longues pour trouver le bois nécessaire à leur survie. Bernadette Dossou, présidente de l’ONG Ofedi, a répondu à nos questions.

Rio+20 : « Nous ne sommes pas passés au futur dont nous avons besoin »

Droits des femmes en recul, absence de droits à un environnement sain, manque d’audace sur l’accaparement des terres et l’accès aux ressources naturelles… Pour le Groupe majeur femmes (WMG), la conférence Rio +20 est un échec en matière de défense des droits des femmes et des générations futures. Tribune.

Rio+20 : la mention « droits reproductifs » retirée de l’accord final

Pendant une réunion organisée par ONU-Femmes, entité présidée par l’ex-présidente du Chili Michelle Bachelet, la présidente brésilienne Dilma Rousseff a admis hier matin que le Brésil avait retiré la mention « droits reproductifs » du brouillon final de l’accord issu de la conférence de l’ONU sur le développement durable Rio+20 s’est tenue jusqu’à aujourd’hui à Rio, au Brésil.

Logo du Rio+20

Rio + 20 : les femmes défendent leur pleine participation au développement durable

La Conférence internationale des Nations unies, se tient du 20 au 22 juin à Rio, au Brésil. De laborieuses négociations internationales entamées depuis des mois ont abouti mardi soir, à une déclaration minimaliste. Vingt ans après le Sommet de la Terre de Rio où elles étaient pionnières, les organisations de femmes ont l’impression de s’épuiser à sauvegarder leurs acquis.

Quel rôle des femmes pour un développement égalitaire et durable ?

EDITO. Au moment où se tient à Rio la conférence des Nations unies sur le développement durable, EGALITE, Genre en action et Adéquations s’interrogent sur les conséquences pour les femmes des manques de décisions fortes en faveur d’un autre type de développement pour la planète.