Brèves En Colombie, des paramilitaires menacent de tuer quatre militantes des droits humains

Le 11 décembre dernier, Martha Lucía Giraldo, membre de la section du Valle del Cauca du Mouvement national des victimes de crimes d’État (Movice) a reçu un texto sur son téléphone portable : « C’est vous qui empêchez le développement de ce pays, en soutenant des familles de guérilléros et en les démoralisant avec ces idées stupides de liberté. Vous êtes donc sur notre liste de personnes à abattre. »

Cristina Castro, qui appartient au Comité de solidarité avec les prisonniers politiques (CSPP), a également reçu sur son téléphone une menace de mort ainsi que Berenice Celeyta, dirigeante de l’Association pour l’investigation et l’action sociale (Nomadesc), et Ayda Quilcué, ancienne directrice du Conseil régional indigène du Cauca (Cric).

Tous ces messages, signés du groupe paramilitaire les Aigles noirs – Nouvelle génération, faisaient suite aux manifestations organisées dans les municipalités de Cali et Zarzal (département du Valle del Cauca) le 10 décembre, à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’homme.

Source : Amnesty international