Brèves Une enquête préliminaire contre Georges Tron après la plainte de deux femmes pour harcèlement sexuel

Suite à la plainte déposée par deux ex-employées de la mairie de Draveil dans l’Essonne contre Georges Tron, maire UMP de la ville et secrétaire d’Etat chargé de la fonction publique, une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet d’Evry le 25 mai.

D’après le parquet, si la véracité des accusations était avérée, elles pourraient être qualifiées d’agression sexuelle et de viol.

Georges Tron a répliqué hier en annonçant une procédure pour dénonciation calomnieuse à l’encontre des deux plaignantes. Il a également laissé entendre que Marine Le Pen, avec qui il avait un différent, serait à l’origine des plaintes déposées contre lui.

Marine Le Pen a déclaré aujourd’hui sur RFI qu’elle poursuivait le ministre en diffamation.