Brèves L’association Negar s’inquiète du retrait des troupes alliées en Afghanistan

Le 22 juin dernier, le président des Etats-Unis Barack Obama annonçait le retrait des troupes américaines en Afghanistan. Le lendemain, Nicolas Sarkozy prenait la même décision. A noter aussi, en préparation le retrait des troupes belges, allemandes et anglaises. L’association Negar-Soutien aux femmes d’Afghanistan estime qu’il est encore trop tôt et que le pays risque d’être livré aux milices de talibans pakistanais.

Dans un communiqué daté du 27 juin, Shoukria Haïdar, présidente de Negar, rappelle que les observateurs internationaux qui sont sur place témoignent d’un grand désarroi de la population face au retrait des forces armées étrangères. Elle demande aux troupes alliées de ne pas quitter le pays sans être entrées en concertation avec les assemblées élues et les représentants du peuple.