Brèves Bientôt plus de distinction madame/mademoiselle dans les universités ?

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche vient d’adresser une circulaire aux président-e-s d’université et directeur-trice-s d’établissement concernant l’utilisation des éléments d’état-civil dans les documents administratifs.

Simple rappel de la législation en vigueur, le document stipule également que « ces règles s’appliquent pour tous les documents, formulaires, courriers, listes publiques, etc., émis par votre établissement, diffusés en interne ou en externe, et pour tous les dossiers, particulièrement les systèmes d’information des ressources humaines ».

La circulaire préconise notamment que le terme « madame X épouse Y » soit proscrite ; que le terme « nom de famille » remplace « nom patronymique » et que celui de « nom d’usage » remplace « nom d’épouse » ; et que les agentes soient systématiquement appelées « madame », à l’exception de « celles qui auront expressément demandé à être désignées comme “mademoiselle” ».

Imprimer cet article