Brèves Smic : pour OLF, le gouvernement doit sortir de la logique du «coup de pouce»

Dans un communiqué du 26 mai, Osez le féminisme (OLF) a réagi à l’augmentation de 2% du Smic, annoncée par Michel Sapin, ministre de l’Emploi et du Travail.

Rappelant que 80% des salarié-e-s à bas salaires sont des femmes et qu’elles sont deux fois plus nombreuses que les hommes à être payées au Smic, soit 20%, OLF estime que « pour relancer la croissance économique, lutter contre la précarité et en particulier celle des femmes, le gouvernement doit sortir de la logique du « coup de pouce » : c’est une véritable relance par la hausse des salaires qu’il doit mener, à commencer par ceux des plus modestes ».

Pour l’association féministe, « la conférence sociale des 9 et 10 juillet devra déboucher sur des mesures bien plus ambitieuses pour le pouvoir d’achat de tous-tes, à l’instar de ce que préconisent nombre d’économistes, d’organisations syndicales et d’associations féministes ».

Imprimer cet article