Brèves Ouverture du procès contre Djemila Benhabib à Montréal

Suite à des propos tenus lors d’une interview en février 2012, « Ecoles musulmanes de Montréal » a intenté un procès pour « diffamation » contre l’écrivaine et militante politique Djemila Benhabib. Accréditée par le Ministère de l’Education, cette école privée regroupant primaire et secondaire promeut le voilement des filles et enseigne un contenu religieux bien éloigné du programme scolaire officiel. Djemila Benhabib a souligné que les passages du Coran étudiés dans ces établissements étaient  » extrêmement violents, sexistes et misogynes.  » Le procès s’est ouvert lundi matin dans une salle remplie de soutiens. Michèle Vianès, la présidente de l’association « Regards de Femmes » s’est rendue à Montréal aux côtés de Djemila Benhabib.