Articles récents Prix Mnémosyne : Farouche Atalante, une héroïne grecque qui refuse de se marier

L’association Mnémosyne soutient le développement de l’histoire des femmes et du genre en France. Depuis 10 ans, elle décerne le Prix Mnémosyne pour récompenser un mémoire de Master 2 de langue française puis pour l’accompagner dans sa publication aux Presses Universitaires de Rennes. Lauréate en 2014, Farouche Atalante, l’histoire de l’héroïne grecque vient d’arriver dans nos librairies. Entretien avec son autrice, Emilie Druilhe, sur une femme dont l’indépendance a traversé l’Histoire.

La présentation de Mnémosyne :  » En donnant à voir l’ensemble de la production antique sur la figure d’Atalante, ce livre déploie la richesse d’un imaginaire qui défie la binarité de l’opposition masculin/féminin. La société grecque pouvait déjà penser une pluralité de féminités, et même de masculinités, les variations s’accordant avec les caractéristiques sociales de l’individu – jeune ou adulte, dieu, héros ou bien individu ordinaire –, mais également avec le contexte de ses représentations – politique, familial, mythologique ?  »

 

Propose recueillis par par  Jean Lecerf et Fabrice Virgili – Mnémosyne

Emilie Druilhe, « « Farouche Atalante. Portrait d’une héroïne grecque antique », Presses Universitaires de Rennes, 2016 . A commander ici

50/50 Magazine est partenaire de Mnémosyne