Brèves L’extension du délit d’entrave à l’IVG en route pour le Parlement

La ministre Laurence Rossignol vient d’annoncer que la proposition de loi relative à l’extension du délit d’entrave à l’IVG sera présentée en séance publique à l’Assemblée Nationale le 1er décembre prochain. Elle rappelle que « tromper des jeunes filles, c’est un délit » en faisant référence aux sites de désinformation, qui se présentent comme objectifs. Depuis la légalisation de l’avortement en France, il est interdit d’empêcher une personne d’avoir recours à une des méthodes d’IVG mais il n’existe rien pour encadrer les groupes de pression sur internet.