Brèves Agression machiste contre Laurence Rossignol : lettre ouverte de l’Assemblée des Femmes

L’Assemblée des Femmes a adressé une lettre ouverte à tous les responsables des partis politiques démocrates pour condamner les agressions machistes contre la ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes. Mardi 8 novembre, au lendemain de la mobilisation contre les inégalités salariales, Laurence Rossignol est appelée au micro pour les questions au gouvernement. Les députés d’opposition ont « vociféré, hué, insulté » la ministre dès le début de son discours sur les causes des inégalités salariales. Ces comportements, loin d’être isolés, prouvent la prégnance du machisme décomplexé dans la sphère politique. L’Assemblée des Femmes appelle les élus du 8 novembre, comme les autres qui ont participé à ce genre de comportement, à présenter leurs excuses aux femmes politiques concernées et demande que l’investiture ne soit pas accordée pour les prochaines échéances législatives à ces tenants d’un populisme machiste.