Brèves Bangladesh : pas de mariage pour jeunes filles mineures, sauf en cas de viol ?

Au Bangladesh, une nouvelle loi visant initialement à éliminer les mariages de mineur-e-s pourrait comporter une clause de « circonstances spéciales » qui obligerait des jeunes filles violées à épouser leur agresseur. Le Parlement peut adopter la loi d’un jour à l’autre, et les militant-e-s se préparent à manifester. La Première ministre Sheikh Hasina doit éliminer cette clause et mettre en oeuvre un plan d’action national pour aider et protéger ces jeunes victimes. Le Bangladesh a fait des progrès pour les femmes, notamment via des lois progressistes qui ont transformé les familles, et l’instauration de bourses qui favorisent l’accès des jeunes filles au collège. Il reste à mener au bout ce combat contre le mariage des enfants.

Pour signer la pétition, c’est ici