Brèves Extension du délit d’entrave à l’IVG sur internet: consolidation du droit à l’avortement

Le HCE f/h et le Planning Familial se félicitent de l’adoption définitive par l’Assemblée Nationale de la loi relative à l’extension du délit d’entrave à l’IVG sur internet. Cette action constitue une réponse claire à la désinformation sur l’avortement organisée en ligne, dont les cibles sont les femmes plus démunies, alors que plus de 57% des jeunes femmes utilisent internet comme mode d’information principal. Le HCE en appelait à la vigilance des pouvoirs publics à ce sujet dans un rapport relatif à l’information sur l’avortement datant de 2013.

Cette loi s’inscrit dans une véritable dynamique de consolidation du droit à l’avortement (numéro d’information, site officiel…) Dans un contexte de pression croissante des forces conservatrices, et alors que le Président Trump a récemment interdit le financement d’ONG internationales soutenant l’accès à l’avortement, cette initiative est d’importancè. Laurence Rossignol salue l’adoption de cette loi : « La menace d’un retour en arrière n’a jamais été aussi forte, pour toutes les femmes et sur tous les continents. L’heure n’est plus seulement à la vigilance : nous sommes entré-e-s dans le temps de la résistance. Dans ce contexte, la France doit être à la hauteur de ses valeurs et de son Histoire. »