Articles récents \ Monde Elles ont été assassinées en 2018, La Marche Mondiale des Femmes leur rend hommage

Ces femmes étaient militantes et ont été assassinées en 2018. Ce mercredi 9 janvier 2019, la Marche Mondial des Femmes leur rend hommage. Le 9 janvier 2013, Sakine Cansiz, Fidan Dogan (Rojbîn) et Leyla Saylemez, militantes kurdes,  étaient assassinées à Paris. En 2015, la Marche Mondiale des Femmes a décidé de faire du 9 janvier une date internationale pour se souvenir de toutes ces femmes assassinées de part le monde en raison de leurs engagements politiques-féministes, écologiques, syndicalistes… et de leurs luttes pour un monde meilleur.

Mariele Franco – Brésil – Assassinée le 14 mars à 39 ans – Conseillère municipale – Militante des droits humains

Victoria Marinova – Bulgarie – Assassinée le 5 octobre à 30 ans- Journaliste d’investigation qui enquêtait sur des affaires de corruption.

Razan al-Najjar – Gaza – assassinée par l’armée israélienne le 30 mars pendant la Grande Marche du Retour contre le mur de séparation.

Daphne Caruana Galizia – Malte – Assassinée le 16 octobre à 53 ans – Journaliste d’investigation qui enquêtait sur la corruption.

Tara Farès – Irak – Assassinée le 27 septembre à 22 ans – Influenceuse et mannequin

Olivia Arévalo Lomas – Pérou – Assassinée le 19 avril à 89 ans. A consacré sa vie à défendre et promouvoir la culture, les traditions et les chants du peuple Shipibo).

Liliana García – Mexique – Assassinée en juillet – candidate pour le Parti de la Révolution démocratique (PRD, gauche, troisième formation au congrès national) à la mairie d’Ignacio Zaragoza.

Pas de photo

 

La Marche Mondiale des Femmes 

Imprimer cet article