Brèves Hijab running noir chez Decathlon

La Ligue du Droit International des Femmes a réagi à la sortie du hijab running de Decathlon: alors que la Révolution Islamique d’Iran fête ses 40 ans, et que des femmes se dévoilent en place publique au risque d’être emprisonnées, alors qu’en Arabie Saoudite des activistes féministes osent s’exprimer ouvertement contre leur statut de second rang et sont emprisonnées et torturées, alors que des femmes algériennes s’élèvent courageusement contre leur effacement de la société, le monde du sport se rend complice de leur enfermement, en faisant la promotion d’un modèle sportif islamiste féminin.

La Ligue du Droit International des Femmes dénonce les grandes marques de vêtements de sport qui n’ont pas tardé à investir «un marché juteux». Après la marque néerlandaise Capsters, la canadienne ResportOn, Nike avec son Nike Hijab pro, Decathlon se met de la partie.

A la suite de très nombreuses réactions Decathlon a annulé la vente du hidjab.

Imprimer cet article