Brèves La CLEF soutient la mobilisation des Algériennes

Alors que le président Bouteflika vient de démissionner, la Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes CLEF) est solidaire du mouvement populaire qui galvanise l’Algérie. Les femmes algériennes sont en première ligne pour revendiquer leurs droits.

Elles demandent : l’abrogation du Code de la Famille de 1984 régi par la ‘Charia’, que soient mises en œuvre les modifications législatives apportées en 2005 sur le statut familial, afin de mettre un terme aux discriminations qui les pénalisent, la liberté et la démocratie dans un Etat de droit avec l’objectif particulier de réduire les inégalités femmes/hommes, d’introduire davantage de mixité et une lutte plus radicale de la justice contre les violences et le harcèlement des femmes et des filles.

Les féministes algériennes sont très présentes depuis le début de ces manifestations, une Coordination féministe a créé une permanence devant l’Université d’Alger.

Imprimer cet article