Brèves \ Monde #BringBackOurGirls : 5 ans après, 112 lycéennes toujours aux mains de Boko Haram

Il y a 5 ans, dans la nuit du 14 au 15 avril 2014, 276 lycéennes sont enlevées par des combattants islamistes du Groupe Boko Haram lors d’un raid dans la ville de Chibok, dans l’État de Borno, au Nigeria.

Sur les 276 lycéennes enlevées, 57 parviennent à s’enfuir peu après le raid, 107 sont libérées en 2016 et 2017 après des négociations entre le gouvernement nigérian et Boko Haram et 112 sont toujours portées disparues en 2019.

Une liste, a été publiée afin qu’elles ne soient pas oubliées et que le combat pour leur libération continue. Répétons ces noms, écrivons les, diffusons les, publions les, partageons les.

Imprimer cet article