Brèves UNE CONVENTION INTERNATIONALE CONTRE LES VIOLENCES SEXUELLES AU TRAVAIL

25% des agressions sexuelles faites aux femmes dans le monde se produisent sur leur lieu de travail. Pourtant, 1 pays sur 3 n’a pas de législation contre le harcèlement sexuel au travail.

L’Organisation Internationale du Travail (OIT) prépare la première recommandation internationale contre les violences de genre dans le monde du travail qui imposerait aux Etats membres de changer leur législation.

La convention est menacée par de puissants lobbys des Etats conservateurs et des entreprises. Pour sauver la recommandation, qui sera négociée au mois de juin, ActionAid a lancé une pétition pour demander à la France de soutenir avec force un texte contraignant.

Imprimer cet article