Brèves Tunisie: deux syndicalistes toujours en grève de la faim

Sonia Jebali et Basma Majmoudi sont en grève de la faim depuis le 17 juin 2019. Elles sont retranchées dans les locaux de la Ligue Tunisienne pour la défense des Droits Humains (LTDH) à Tunis. Leur vie est aujourd’hui en danger.

Après la révolution en 2011, Sonia Jebali et ses camarades du syndicat Ugtt de SEA Latelec ont mené une longue lutte dans la filiale tunisienne de l’entreprise française Latécoère. En 2014 déjà, un mouvement de contestation était né au sein de cette entreprise qui bafouait le droit du travail tunisien et les conventions internationales. En raison de son engagement syndical, Sonia Jebali déjà en grève de la faim en 2014, ne peut retrouver du travail. Quant à Basma Mahmoudi, elle a été licenciée pour avoir tenté d’implanter un syndicat dans l’entreprise où elle travaillait. Les deux activistes demandent aujourd’hui que les droits des travailleuses/travailleurs soient respectés en Tunisie.

Attac, le Cedetim et lUnion Syndicale Solidaires avaient soutenu le mouvement des travailleuses/travailleurs de 2014. Ils renouvellent aujourd’hui leur soutien et appellent les autorités tunisiennes à trouver une solution immédiate.

Lire plus Latelec : La longue lutte des travailleuses tunisiennes.

Imprimer cet article