Brèves Hajar Raissouni, accusée d’avortement illégal

Le Planning Familial s’indigne de l’arrestation de Hajar Raissouni, journaliste marocaine arrêtée à Rabat, en même temps que son fiancé et que le médecin chez qui elle s’était rendue.  Accusée d’avortement illégal, et de relations sexuelles hors mariage, elle a été incarcérée dans l’attente de son procès et dit avoir été torturée. Elle risque deux ans de prison ferme.

L’avortement est encore interdit au Maroc, alors que 600 à 800 avortements illégaux y ont lieu chaque jour, au risque de la vie et de la santé des femmes. Des femmes, des professionnel.le.s de santé, des associations féministes et de défense des droits humains combattent tous les jours et se mettent en danger pour la légalisation de l’avortement, droit humain fondamental et condition de l’émancipation des femmes et de leur autonomie.

Le Planning Familial se joint à leur combat pour exiger la libération immédiate d’Hajar Raissouni et luttera jusqu’à ce que chaque femme dans le monde puisse avoir accès à ce droit universel et fondamental.

#OnLutteraTantQuIlLeFaudra

Imprimer cet article