Brèves Campagne mondiale: 16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes

En signe de solidarité avec les femmes & filles victimes de violence, le gouvernement autrichien s’associe à la campagne mondiale « 16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes » mise en œuvre en Autriche par UN Women Austria. Ce soir, l’Ambassade d’Autriche à Paris, comme la Chancellerie fédérale et près de 130 bâtiments dans toute l’Autriche, s’illuminent d’orange, symbole d’un avenir meilleur et sans violence, pour souligner la nécessité d’agir. Cette campagne prend symboliquement fin le 10 décembre, Journée des Droits De l’Homme.

Une occasion de revenir sur les nombreuses initiatives déployées ces derniers mois par le gouvernement autrichien en faveur de la protection des femmes et des filles contre la violence, parmi lesquelles:

4 nouveaux services d’aide aux victimes de violences sexuelles mis en place au niveau national dans quatre Länder : Vorarlberg, Burgenland, Carinthie et Basse-Autriche ;

– Plus de moyens accordés à la prévention contre la violence et à la protection des victimes, notamment à travers des ateliers en milieu scolaire ;

500 ateliers gratuits animés par la police en 2019 sur la prévention des agressions physiques & sexuelles ;

– Poursuite du financement en 2020 du Service d’aide et de conseils aux victimes de propos haineux sur Internet mis en place en 2017 ;

– Dans le cadre de l’Aide autrichienne au Développement, soutien aux femmes et filles dans différents pays d’Afrique, en particulier au Sahel et dans la Corne de l’Afrique, notamment à travers des mesures contre la mutilation génitale ;

– Poursuite de la campagne d’informations sur les dangers du GHB/GBL ; plus de 100 000 personnes ainsi sensibilisées à ce danger durant la période des festivals d’été ;

– Participation de l’Autriche à l’enquête de l’Union européenne sur les violences à caractère sexiste (EU-Survey on Gender Based Violence) ;

– Renforcement de la formation pour sensibiliser aux situations de violences conjugales, d’abus sexuels et d’autres types de violence (5e cycle de formation prévu en 2020).

Ambassade d’Autriche Paris

Imprimer cet article